Articles


 La Vallée des Ait Bouguemez

La vallée des Aït Bouguemez, située seulement à quatre heures de route (260 km environ) à l’Est de Marrakech, est un écrin de verdure nichée entre 1800 et 2400 m d’altitude au cœur des montagnes arides du Haut Atlas central.

Dominée par le sommet majestueux du M'goun culminant à 4071 m (2e sommet le plus haut du Maroc après le Toubkal) et surplombée par 5 sommets dépassants les 3000 m (Azourki, Rat, Igoudamene…), la vallée dessine un long ruban fertile en forme de Y où une 30aine de villages authentiques à l’architecture remarquable se succèdent sur près de 30 km, lovés au sein de cultures irriguées et de curieuses formations géologiques en forme de pyramides.

La vallée des Aït Bouguemez, considérée comme l’une des plus belles vallées de l’Atlas, conquiert le cœur des voyageurs à jamais. Le visiteur de passage est immédiatement conquis par ses paysages grandioses d’une beauté à couper le souffle, l’accueil chaleureux de sa population berbère et son patrimoine culturel et naturel remarquable. La vallée fut d’ailleurs dénommée « Vallée Heureuse » par des visiteurs étrangers impressionnés par la joie de vivre et l'hospitalité de ses habitants. C’est ainsi qu’aujourd’hui encore, on entend dans la vallée s’élever les voix et les rires des femmes qui chantent leur histoire et leur quotidien en accomplissant leurs tâches quotidiennes, perpétuant ainsi une tradition orale ancestrale transmise de mère en fille.

Le climat et les conditions de vie y sont rudes, et les quelques 14000 montagnards qui peuplent cette vallée ont dû ici développer pour survivre un sens aigu de la communauté et de l’entraide, qui ne manquent pas en général de séduire les occidentaux de passage. On vit ici paisiblement au rythme des saisons (les récoltes, les mariages et les fêtes religieuses ponctuent chaque année le cycle de la vie) et le voyageur qui s’aventure dans ces contrées se prend à se laisser bercer de cette douce sérénité berbère mêlée de sobriété heureuse. Retour à l’essentiel, il faut ici savoir prendre le temps : le temps de marcher, de s’arrêter, de flâner, de sourire, de découvrir, de voir, de comprendre, d’écouter, d’échanger, de partager, de goûter à la cuisine berbère…

L’enclavement relatif de la vallée des Aït Bouguemez (la vallée était quasiment coupée du monde pendant les longs mois d’hiver jusqu’à l’arrivée récente du goudron en 2001) lui ont permis de conserver intacts la richesse et la diversité de son patrimoine naturel, géologique, culturel et architectural. La vallée s’appuie depuis sur une stratégie de développement durable (label “Global Geopark” de l’UNESCO) qui permet de préserver tous ses charmes et l’authenticité de sa culture et de ses modes de vie traditionnels.

Pour profiter de ce havre de paix et des charmes de la vallée heureuse, de multiples randonnées s’offrent à vous. Elles peuvent se faire en étoile à partir d’un village ou en itinérance sur plusieurs jours avec nuits en gîte, chez l’habitant ou sous tente, en famille, en groupe ou en individuel. Les possibilités ne manquent pas ! Il y en a pour tous les goûts et tous les niveaux de difficulté.

Un trek à pied ou à dos de mules de village en village est idéal pour les familles avec enfants ou les voyageurs épris de flâneries, de culture berbère et de rencontres. Vous serez séduits par ces hameaux pittoresques de terre ocre accrochés aux flancs des montagnes et blottis le long des oueds qui se fondent dans un décor minéral, ces jardins, cultures et vergers parcourus d’un ingénieux dédale de canaux d’irrigation formant une oasis verdoyante et luxuriante d’où s’envoleront quelques cigognes blanches. Vous croiserez des enfants à la fois curieux et timides gardant les troupeaux ou sortant de l’école, des hommes et des femmes travaillant dans les champs, semant le blé, cueillant les pommes et les noix, lavant le linge dans l’oued Bouguemez ou encore portant des fagots de bois, des vieux se reposant à l’ombre des maisons en pisé… Il ne faut pas hésiter à grimper en haut de la pyramide pour visiter le fameux grenier fortifié collectif (igherm) de Sidi Moussa, véritable curiosité architecturale d’où on peut profiter d’un panorama exceptionnel sur la vallée, visiter les associations promouvant l’artisanat local (tissage notamment) ou l’écomusée de Tabant, goûter aux productions locales et aux plats traditionnels, découvrir l’hospitalité berbère le temps d’un thé à la menthe chez l’habitant. Vous apercevez peut-être aussi un peu partout des aires de battage traditionnelles, où encore aujourd’hui, de juillet à août, des attelages de mulets ou d’ânes se succèdent et tournent autour d’un poteau central pour piétiner les céréales. Étant un lac il y a plus d'un million d'année (Jurassique inférieur), la vallée des Aït Bouguemez était peuplée d'impressionnants dinosaures qui nous ont laissé leurs traces que l’on peut admirer facilement à divers endroits dans la vallée sur des dalles calcaires. Chaque étape de votre randonnée sera l’occasion de vous poser dans un village, de découvrir la culture et l’hospitalité berbères, et de faire des rencontres chaleureuses.

Pour ceux qui souhaitent davantage marcher, la vallée des Aït Bouguemez peut être le point de départ de tout un panel de randonnées et de treks plus ou moins engagés : ascension du célèbre 4000 marocain du djebel M’Goun, randonnée vers les hauts plateaux où les tribus semi-nomades des Aït Atta posent leur quartiers d’été et font paître leurs troupeaux de dromadaires, de moutons et de chèvres, découverte des gravures rupestres très bien conservées du col Tizi N Tirghist, randonnée à la journée sur de petits sentiers serpentant à travers de belles forêts de genévrier vers les bergeries d’altitude, descente rafraichissante des gorges du M’Goun (classées comme étant les plus belles de tout le Haut Atlas) jusqu'aux portes de la splendide vallée des roses, randonnée aérienne sur l’étroit sentier muletier surplombant les gorges d’Arous et découverte des maisons troglodytes…

 

 

Pourquoi aller séjourner dans le désert ?

 

Une question que vous vous poserez certainement : Qu'est-ce que ce voyage m'apportera ? qu'est-ce qui pousse tant de gens à vouloir se balader dans des dunes de sable où il n'y a rien de spécial à voir ? Pourquoi par exemple, ne pas plutôt choisir les grandes dunes du Pyla, beaucoup plus proches en France ?

Par rapport à mon expérience personnelle autant que guide de montagne et désert au Maroc, je répondrais que toutes les dunes de sable ciselées par le vent sont un véritable ravissement pour les yeux. Aucune ne se ressemble et la nature y fait preuve d'une incroyable créativité.

Les couchers de soleil également ne ressemblent à aucun autre, cette heure sacrée pendant laquelle les dunes et le ciel joignent leur couleur embrasée par le soleil couchant.

Les nuits étoilées offrent un spectacle incroyable avec ses myriades de millions d'étoiles que l'on aperçoit ici en relief, la voie lactée, notre galaxie s'y exhale avec magnificence. Spectacle que l'on ne peut guère plus découvrir ailleurs où la pollution lumineuse et atmosphérique à mis fin.

Le silence qui y règne également est une expérience quasi mystique qui vous permettra de vous retrouver seul immergé avec vous-même. Imaginez un silence total face à l'univers qui défile sous vos yeux, tandis qu'une très légère brise vous souffle dans l'oreille des sons feutrés que votre cerveau interprétera en langage venu du ciel. L'on comprend alors aisément pourquoi les prophètes viennent quasiment tous de là.

Sans compter la joie de partager outre l'exceptionnelle hospitalité berbère et touareg, leurs modes de vie, leurs connaissances en astronomie, leurs histoires contées en face d'un feu de camp, leurs rires et leurs chants spontanés accompagnés de quelques derboukas qui vous feront profiter d'émotions simples et oubliées et sans nul doute d'une remise en question de votre propre mode de vie.

 

Pour vous inspirer nous vous invitons à lires nos programme vers la vallée du Draa et dunes du Merzouga où nos treks vers vers le désert :

 

 VALLEE DU DRAA :           https://www.moroccancircuit.com/trek-vallee-du-draa.html

 

 DUNES DU MERZOUGA :   https://www.moroccancircuit.com/trek-dans-les-dunes-de-merzouga.html

 

 DESERT SAUVAGE :         https://www.moroccancircuit.com/trekking-desert-maroc.html